Thomas FONTAINE

 

Vit et travaille à Dijon.

Ce sculpteur articule son travail autour des notions de représentations inhérentes au monde du jeu. Il nous propose des ponts entre stratégie, jeu et individu.

Il nous montre l'homme ramené à sa stricte existance tangible (le pion) pour mettre en évidence les décalages dus à des stratégies dans lesquelles l'identité n'a plus sa place. Loin d'aseptiser l'être humain, il nous présente les impasses et les abérations dues au décalage entre un modèle de représentation et son modèle.

Le biais du jeu lui permet de prendre le recul nécessaire pour imposer ses règles de représentation.

Une constante est présente chez lui : l'homme reste toujours au centre de ses recherches.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site